Basilika : le retour de Neville

Je regardais mes ongles avec déception. Ils étaient bien abîmés, rongés par des journées de travail sans doute un peu trop chargées. Pour ne pas empirer la situation, je m’en allai chercher mon coupe-ongles dans la salle de bain.

Mon regard se porta presque immédiatement de l’autre côté de la fenêtre. Je fus d’abord frappée de constater la présence d’un second habitant. Quand soudain, je m’apercu qu’il ne m’était pas inconnu. En effet, sur la gauche, Neville se dressait, comme surgissant d’entre les morts.

Comme surgit des limbes, Neville était de retour

 

Basilika ne semblait nullement incommodée par la présence de ce dernier. Au contraire. On eût dit qu’elle cherchait à aller à sa rencontre. Peut-être même qu’il l’aidait à grandir et à pousser. Allez savoir ce que ces deux-là pouvait bien partager, la journée durant! Il suffisait de leur donner à boire pour observer, quelques heures plus tard, une nette évolution.

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *